48h à Sydney… ma visite marathon en détail !

Catégories Accueil, Recommandations, Voyages0 Commentaire

Hello à tous !

Je vous partage aujourd’hui ma visite à Sydney. Visite assez spéciale puisque j’y suis restée seulement 2 jours! Court timing effectivement, mais en tant que bonne voyageuse, j’ai fais en sorte de rentabilisé au maximum mon temps à Sydney et voir le plus de choses possible. Alors que faire à Sydney pour seulement 48H? 

 

 



DEPART :

Je suis partie via l’aéroport domestique de Melbourne « Aéroport Avalon » à environ 1h du centre ville. Si comme moi, vous n’avez pas de voiture, ils mettent en place des navettes pour vous rendre directement de la ville (Southern Cross Station) à Avalon. Vous avez le choix de réserver sur le site SKYBUS à l’avance ou sur place, et le prix vaut environ 42 AUD (25€) pour le ticket aller-retour, ce qui est largement plus rentable que le taxi !

LOGEMENT:

Je devais trouver de quoi me loger pour 3 nuits. Pour ma première nuit de ma visite à Sydney, j’ai choisi de rester dans un hôtel « backpackers » et d’être au centre ville pour 20 dollars (le moins cher que l’on puisse trouver sur Sydney, au Cambodge un hôtel backpacker vous coûte 7 dollars lol!). J’avais déjà réservé mes deux autres nuits dans un airbnb près de la Bondi Beach, alors autant vous dire qu’après ma première nuit dans le « Swaggman backpaker hôtel » j’attendais impatiemment d’arriver à mon airbnb lol !

Le rapport qualité-prix était évident, pas cher, reste propre et avec le strict nécessaire. J’étais dans une chambre de 4 filles. L’ambiance était assez spéciale, je n’ai pas vraiment aimé… je crois que je suis vraiment adepte du airbnb avec mon petit coin à moi seule, ma baignoire, mes toilettes… oui parce qu’ici il y avait des douches collectives, il fallait attendre que ça se libère !

Verdict: suffisant seulement pour une nuit ou deux pas plus!



PREMIERE JOURNEE:

Pour rentabiliser au mieux mon temps à Sydney, j’avais prévu de faire une journée dans la ville, à me promener, me perdre et explorer le centre.

Pour commencer la visite je me suis rendue au « Royal Botanic Garden ». Il est gratuit, immense, et vous donne une vue très agréable sur l’Opera House et le Harbour Bridge. Il y a des espaces vert partout pour s’assoir, bronzer, admirer la vue. Le jardin est tellement immense que j’ai du y marcher pour 1h30-2h. Une belle balade sous le beau soleil de Sydney. Quand j’étais vraiment au bout du jardin, à la fin de ma visite je suis tombé sur une exposition assez sympa, et un espace pour s’assoir, prendre un jus et reprendre des forces!

Une fois la balade finie, je continue en m’aventurant dans les ruelles du centre de Sydney. En passant par Town Hall Station, puis The Rocks, Circular Quay, Chinatown… En fait pour visiter la ville il suffit de marcher, marcher et marcher (pas mal pour le petit régime avant l’été!). C’est vraiment agréable de se balader dans les rues de Sydney (toujours avec une bouteille d’eau sur soi de préférence) et c’est assez simple de retrouver son chemin.

En arrivant à Circular Quay, face à ces deux sites incontournables de Sydney l’Opera House et le Harbour Bridge, je me suis dis « ok c’est bon! je suis bien à Sydney!! ». C’est dingue d’être en face d’eux et de se rendre compte qu’on est bien à l’autre bout du monde.

Après avoir repris mes esprits lol je repars en direction de Chinatown. Bon ok, vous me direz il y en a partout des Chinatown alors ça ne vaut pas forcément le coup, mais celui de Sydney est particulièrement intéressant, avec un grand marché qui vous permettra d’acheter des petits souvenir pour pas cher, pleins de restaurants un peu partout et une réelle bonne ambiance durant la soirée. Pas nécessairement une chose à faire mais si vous êtes en ville, pourquoi pas finir votre balade avec un bon shopping et une bonne bouffe pour peu cher !

Ce qu’il faut faire si on passe à Chinatown c’est le « Paddy Market ». Super grand, il m’a fait pensé au marchés du Cambodge, bien que pas aussi bruyant ni aussi grand. Ce qui est cool c’est que tout vos petits souvenirs à acheter, les t-shirts etc vous couteront entre 5-10€ pas plus, donc beaucoup moins cher que d’acheter en magasin !

 

Pour la fin de journée, venez boire un verre à The Rocks. Ce quartier est souvent apparu sur internet lorsque je faisais mon petit programme pour Sydney. Alors comme c’était la full day dans la ville, je me suis dis autant y aller. Un des quartiers les plus anciens de Sydney, vraiment bonne ambiance, les ruelles en pierre et des bars en terrasses, un quartier typique comme j’aime! Simple mais charmant, qui nous fait sortir des rues avec les buildings à l’infini.



DEUXIEME JOURNEE:

Réveil tôt le matin pour attaquer une grosse journée! Au programme: la « big walk bondi-coogee », découvrir les fameuses plages de Sydney, et prendre le ferry. Comme me l’avaient recommandé les deux filles d’Australie que j’avais rencontré au Cambodge, lors de l’interview « Sydney », j’ai prévu un gros créneau pour ce fameux trek le long des plages. (le lien de l’interview et tout les bons conseils de deux vraies Australiennes: interview sydney). En comptant les pauses dans les piscines, les pauses pour s’assoir et contempler la vue, cette longue balade m’a bien pris 4h ! Mais 4h avec des vues incroyables tout le long… A couper le souffle.

 

BONDI BEACH

Première étape: arriver devant la fameuse et la plus instagrammable « Bondi Beach ». Ce jour-ci les vagues étaient tellement impressionnantes ! Je n’avais jamais vu d’aussi grosses et violente vagues auparavant. Je pense que j’ai du resté au mois 10-15 min devant la vue en hauteur sur la plage à regarder bouche-bée les vagues de Sydney (oui bon, il en faut peu pour être heureux!).
C’était également la première fois que je voyais le concept de la piscine dans l’océan. Les plages sont pas tellement sécurisantes qu’ils ont à disposition des piscines dans l’océan. Celle de Bondi est payant mais pour environ 7€, vous pourrez dire « j’ai été dans la piscine de Bondi Beach » lol, c’est aussi un agréable moment surtout si vous y venez le matin, vous baignez et voir ces vagues énorme arriver vers vous tout en étant en sécurité. J’y suis donc restée une trentaine de minutes histoire de bien en profiter puis c’est parti pour la « Big Walk ».

Un peu plus loin, je suis tombée sur des paysages incroyables face à Tamara Beach, un bleu infinie, des vagues incroyables… C’était vraiment magique. Plus vous allez marcher plus vous tomberez sur des petits spots tellement sympa et agréables! Des plages, des rochers, des petits coins pour admirer la vue. Après Tamara Beach (un des spots que j’ai préféré) je suis tombée sur la Bronte Beach.

 

BRONTE BEACH

Comme à Bondi, il y avait une piscine mais celle-ci était gratuite. Le style de la piscine toute différente mais tout aussi joli. Bronte Beach est juste à coté et la piscine à quelque pas, certains de la plage alternaient même entre les deux. J’ai décidé de prendre une petite pause piscine, et de profiter du moment.

C’était encore dans la matinée mais ça se remplissait très vite, j’imagine que l’après midi il y a foule et pas une place pour nager, alors petit conseil rendez vous à ces plages le plus tôt possible!

Pour le coup je trouve que quitte à vouloir aller dans une piscine autant aller à celle-ci qui est gratuite et elle est tout aussi bien que celle de Bondi, bien que plus petite. Mais vous pouvez aussi comme moi, vous faire le kiffe de « je suis à Bondi Beach » et profité de la plus fameuse piscine… à vous de voir ! Personnellement en tant que bonne touriste j’ai fais les deux lol.

Après une petite pause piscine, je reprend le chemin de la Costal Walk ayant pour ultime destination la Coogee beach. Je repasse par une de mes plages favorites de toute la longue route: Clovelly beach. Tellement calme, paisible, pas une mouche, peut touristique (surtout le matin) le paradis !

A la fin du chemin juste avant le dernier stop, il y avait un passage dans un cimetière. Assez bizarre, mais le cimetière est situé dans un endroit avec une vue magnifique, la balade reste agréable et on oublie vite le côté « sombre » du cimetière finalement. Puis après 4h à m’en prendre plein la vue avec tous ces magnifiques paysages, j’étais ENFIN arrivé à destination: Coogee Beach. J’y suis resté 1h30, à me dorer la pilule, à profiter du bon temps et puis je me suis rendue à une petite terrasse pour prendre un bon smoothie mangue avant de continuer mon marathon de Sydney.

 

Petit aperçu de la Costal Walk sur la map:

 

FERRY MANLY :

Pour repartir de Coogee au centre ville, comptez environ 45 minutes en bus. Je suis descendue à Town Hall station, c’était un peu mon point de repère pour descendre en ville et ensuite il me restait qu’à marcher (encore). Ainsi en arrivant au centre ville, je reprend ma marche vers le nord à 20 min pour me rendre au Circular Quay et prendre un ferry.

Ici les ferry c’est un peu comme un transport banal, les prix ne sont donc pas plus cher que ça! Comptez environ 6€ pour un trajet jusqu’à Manly (environ 45min). Une fois sur place: balade, plage, restaurant. L’ambiance est assez familiale, c’était plutôt calme et chaleureux. Ambiance parfaite pour mon dernier soir à Sydney, à contempler le couché de soleil les pieds dans le sable.

Je n’y suis pas resté longtemps pour avoir le ferry de nuit et la vue sur l‘Opéra House et le Harbour Bridge de nuit. C’était encore plus magique qu’en journée ! Incroyablement beau, une bonne balade en bateau de nuit avec une ambiance un peu festive! (c’était un samedi soir).

Logements:

  • Hostel backpacker : Swaggman Backpacker Hotel (environ 20e la nuit dortoir de 6 personnes). Je recommande pour ceux qui aiment l’ambiance Backpacker, ou ceux qui ont juste besoin de trouver un lit pour une nuit. Propre et à côté du centre ville.
  • AirBnb à Bondi Junction : Environ 50€ la nuit (ces tranches là sont les moins chers que vous puissiez trouver à Sydney ! Cela vous donne un aperçu du coût de la vie).
    A 20 min en bus du centre ville et 20 min en bus de la plage. Parfait emplacement ! Si vous souhaitez plus d’infos pour réserver ce logement, n’hésitez pas à me le faire savoir!

Transports:

  • OPAL : Une fois sur place, le mieux est de prendre une carte de transport « Opal » et de recharger 20AUD. La carte est gratuite, mais il faut recharger suffisamment, selon vos trajets prévus. J’ai trouvé que les transports revenaient assez cher au final pour 2 jours, j’ai du recharger pour environ 40AUD.
  • UBER : Les Uber sont très répandus en Australie, à Sydney vous pouvez vous en sortir pour des courses de 20 AUD, ce qui correspond à environ 13. De l’aéroport à l’hôtel au centre ville été cela m’a coûté 40AUD.

 



Ressenti + comparaison avec Melbourne :

Au premier abord, j’ai trouvé Sydney plus varié en paysages. Surprises de toutes ces belles plages, ces belles vues sur l’océan, ces piscines… mais finalement ce que m’a dit un chauffeur uber en comparant Sydney à Melbourne s’est avéré plutôt vrai: « sans ces belles plages, Sydney n’a rien. Melbourne est beaucoup plus culturel, les gens sont beaucoup plus sociables et chaleureux ».

Melbourne, je confirme est plus culturel et au niveau de la sociabilité les australiens en général sont très friendly, en tout cas beaucoup plus qu’à Paris ça c’est sûr ! Mais de ce que j’ai constaté du peu de temps que je suis restée à Sydney, effectivement j’ai eu cette impression de « moins sociable car trop touristique ».

Sydney est vraiment une ville à voir si on passe en Australie, tout ces paysages en valent le détour. Alors je dirais que Sydney c’est parfait pour des vacances, mais pour y vivre Melbourne est bien meilleur.

 

 

 

De nouveaux articles prochainement sur une de nos expériences en détails de l’année de césure, en attendant retrouvez toutes les infos à ce sujet : ANNEE DE CESURE.

 

PS: Plus de photos à retrouver sur notre instagram 

Juldana.

Laisser un commentaire