Bali, destination phare

Catégories Accueil, Voyages0 Commentaire

Bonjour à tous,

On vous retrouve aujourd’hui pour vous dévoiler l’article sur BALI, la destination dont on a beaucoup entendu parlé ces derniers temps. Cette île mystérieuse, qui regorge de verdure et qui vous transporte comme au coeur de la jungle, avec ses habitants chaleureux et souriants vous donnant le sentiment d’être au bon endroit!

J’ai préparé ce voyage depuis plusieurs mois, mais nous ne prévoyons pas toujours les aléas de la nature n’est ce pas? Je n’avais donc pas anticipée qu’un volcan allait entré en éruption quelques semaines avant mon départ pour Bali. Mes billets étaient déjà prêts, je m’étais faite à l’idée de partir visiter cette merveilleuse île mais j’ai pris le temps de mesurer le risque, de me renseignée sur l’actualité, et j’ai décidée de partir.

Me voilà dans l’avion. Direction Bali pour 7 jours sous 30 degrés en Décembre! Cependant, il est utile de connaître les périodes de moisson avant de partir dans ce genre de pays. Et en effet, il est très utile de savoir que Décembre, est pile poil la période de la moisson en Indonésie mais aussi la période où la température est la plus élevée (inconvénient suivit d’un avantage, bien non?)
Qui dit période de moisson, dit pluie mais pas de panique, ici la pluie ne dure pas plus d’une heure et les rayons de soleil re font bien vite leur apparition. Cependant la météo est un peu aléatoire, vous pouvez tout aussi bien avoir une journée très nuageuse (bien que très chaude) et pas de pluie, ou alors du soleil toute la matinée. Dans ce cas là (comme ça à été mon cas), vous vous levez et vous voyez un rayon de soleil? courrez mettre un maillot de bain et filez à la piscine!! Avant que les nuages ou la pluie n’arrivent.

Concernant Bali en 7 jours, mon plan au départ était de commencer par le Nord et finir la semaine dans le Sud. Ce que j’ai fais, simplement j’ai du changer mes itinéraires, et supprimer certaines destination (notamment une île, car je trouvais pas d’intérêt à aller sur une île si le temps est nuageux et risque d’averses…). J’ai donc dû m’ajuster à la météo et également à l’actualité, puisqu’il ne fallait pas être trop proche du volcan, donc pas de visites vers le volcan.

 


UBUD

Définitivement amoureuse de cette ville (oui, je sais qu’on ne commence pas comme ça généralement mais c’est pour vous montrer à quel point j’ai adoré cet endroit).
En arrivant à l’aéroport, taxi direction Ubud, initialement prévu pour deux jours, situé un peu plus au nord à 1h30/2h environ (quand le trafic est dense) et pour 30/40€.
J’ai choisit Ubud, comme point de départ pour ma visite à Bali afin de commencer au coeur de cette île, là où l’on se plonge littéralement dans la culture balinaise.

HOTEL

L’hôtel se nommait « Anulekha Hotel » et je vous le recommande totalement!! (deux points d’exclamation pour vous le certifié). Comptez environ 30€ la nuit, incluant le petit déjeuner très complet avec un vaste choix. Pour mon premier petit déjeuner j’ai pris les pancakes à la bananes, bien que super petits comme sur la photo je vous assure qu’ils étaient ultra bons et très copieux!! (rien que d’y penser… hmmm). J’ai été carrément conquise, tant par la qualité du service, de l’endroit que par la nourriture (les diners au restaurant de l’hôtel sont tout aussi délicieux).

C’est en partie grâce au personnel de l’hôtel que j’ai pu me rendre compte de la sympathie, la courtoisie des Balinais. Le service était extra ordinaire, pas d’autres mot! Ils vous considèrent et vous traitent comme des clients rois, ils s’intéressent à vous et vous font vous sentir bien.

Concernant l’emplacement de l’hôtel, il est éloigné du centre (ce qui est une bonne chose car Ubud est une ville très « busy ») à 15 minutes de celui-ci, mais l’hôtel fait les choses bien puisqu’il vous propose des navettes gratuites pour vous rendre au centre (avec un choix de créneau horaires, soit 9h, soit 10h etc, vous en avez pour toute la journée, et le retour pareil jusqu’au soir 21h). C’est donc le compromis parfait: éloigné du bruit de ville, hôtel avec vue sur les rizières, et navettes gratuites.

CENTRE

Une fois au centre, vous n’avez qu’à marcher, marcher et marcher (lol). Vous trouverez tout ce que vous cherchez: shopping, souvenirs, massages, manucures, restaurants, ainsi qu’un vaste choix d’agences de tourisme qui proposent des tarifs de transport pour vous emmener faire les activités à faire aux alentours (dont le Swing Bali, visites de rizières, du rafting, des chutes d’eau, la forêt des singes…)
Attention: Ubud est très « busy » comme dit plus haut, il faut donc vous attendre à entendre tout les deux mètres « Taxi? Taxi? » ce qui peut vite devenir agaçant, mais ils restent néanmoins très polis, et ne vous embêtent pas réellement (un peu similaire au Cambodge, avec les Tuktuk, qui eux, sont plus insistants!)

  • Monkey Forest

L’entrée est à 50 000 Roupies, soit moins de 4€. Ce site compte plus de 600 singes (des bébés, des mamans, des vieux singes…)
Attention 1:  Je vous conseille de venir avec le moins d’affaires possibles (évitez casquettes, chapeaux, et privilégiez des sacs qui se ferment) ou sinon les singes pourront vous prendre vos affaires et vous ne les retrouverez certainement plus…
Attention 2: veillez à ne pas laisser votre sac ouvert ou du moins, faites attention à ne pas l’ouvrir devant un singe. Ils sont très intelligents, et peuvent sauter sur vous en voyant votre sac ouvert et ainsi tenter de voler quelque chose.
(Situation vécue, comme vous constater sur la photo, j’ai laissé mon sac entre ouvert, et un singe est apparu de nul part sur mon épaule!! haha, un peu effrayée au début mais ils ne vous font pas de mal)

Ce fut impressionnant de voir ces singes au milieu de leur environnement naturel et très bien préservé. Surtout impressionnant, de voir leur comportements, même si parfois cela peut surprendre, car il peuvent être « agressifs » cependant il y a toujours un membre du personnel aux alentours, pour surveiller et agir si besoin.
Il y a également des règles comme celles de ne pas les regarder dans les yeux afin de ne pas les provoquer, ne pas embêter le bébé car la maman n’est jamais très loin et peut venir défendre son bébé à tout moment (ce qui signifie, être agressive). 

  • Spa, massages, manucures, pédicures

Je suis tombée, par hasard, juste en marchant dans le centre sur un endroit très moderne et très propre pour les massages nommé « Pura Taman Sari » (je vous met la carte ci-dessous pour que vous puissiez voir l’emplacement). Le personnel est très accueillant et chaleureux, l’endroit donnait envie de s’y rendre et y passer un bon moment de détente à très bon marché. Pour une manucure et pédicure, les prix sont entre 5 à 10€, et ils vous offre un thé au gingembre délicieux pour passer un bon moment de détente!
Juste en bas du spa, il y a un restaurant le « Artini Restaurant » type Western mais moderne et très propre. Parfait pour y descendre après le spa, goûter aux « appetizers » (notamment les samosa végétariens qui sont trop bons!!) et un bon cocktail.

A vrai dire, je n’avais pas vraiment d’adresses précises où me rendre à Ubud, le tout est juste de s’y perdre, et d’aller là où l’envie vous prend!

 

  • Tegallalang Rice Terrace

La fameuse rizière d’Ubud (que l’on à tous vu sur instagram lol). Comme je vous l’ai mentionné plus haut, vous pouvez tomber sur des agences vous proposant des taxi pour vous rendre dans certains points touristiques de Bali, ce fut le cas pour les rizières. Je suis tombée sur un chauffeur qui me proposait l’aller et retour pour environ 20€ et l’entrée sur le lieu est à 10 000 roupies soit moins de 1€, comptez 30 à 40 minutes de trajet pour vous y rendre depuis le centre d’Ubud (aléatoire selon le trafic).
Une fois sur place, vous serez submergés en plein coeur de ce que représente Bali : de la verdure à l’infini, des palmiers, et rizières à perte de vue. Un paysage incroyable qui en vaut le détour.
Attention: c’est un site très touristique, un des endroits incontournables de Bali, ils ont donc l’habitude de voir des touristes et en jouent pour leur économies (qu’on ne peut pas leur reprocher). Ils vous demanderont des pourboires par exemple pour une photo avec le « LOVE BALI » en fond (que vous avez sûrement vu et revu sur instagram), si vous voulez prendre en photos les locaux dans la rizière, et également lorsque vous êtes sur votre chemin dans la rizière, ils vous demanderont un pourboire (sous le motif de « préservation du pont »). Je n’avais pas vu ce genre d’information avant de m’y rendre, et je trouve ça utile de vous le mentionner car, même si c’est peu d’argent au final, de ne pas le savoir sur place et être surpris par toutes ces demandes d’argents durant votre visite, cela peut vous mettre de mauvaise humeur.

 

  • Musée Puri Lukisan

J’avais lu sur internet, que c’était un bel endroit à visiter, si l’on se trouve au centre d’Ubud. L’entrée est à 5€ par personne, incluant une boisson offerte, c’est l’endroit parfait pour apprendre un peu plus sur Bali, pour découvrir l’histoire et leur culture. Parfait pour passer un bon moment autour de beaux spots et découvrir Bali.

 

  • Swing Bali

Sur la même route que pour vous rendre aux rizières, Swing Bali est un des endroits phares, l’entrée est à 150 000 Roupies par personnes, ce qui vaut environ 10€, mais ça en vaut la peine. C’est la fameuse balançoire dans le vide avec vue sur les rizières, que l’on voit sur tout Instagram.
Vous vous posez certainement la question de sécurité sur ces balançoires, mais rassurez vous, c’est très sécurisé puisqu’il y a une sorte de support pour le dos, donc pas de risques de se retourner et de plonger dans la rizière! C’est un bon moment à faire à Bali, une petite poussée d’adrénaline (comme vous pouvez l’entendre dans la vidéo haha) et un paysage à couper le souffle.

 

  • Shopping 

Vous trouverez beaucoup de petits magasins type « marchés » (un peu comme au Cambodge, mais pas tous regroupés en un seul endroit comme le grand marché nocturne de Phnom Penh) pour acheter habits, bijoux, souvenirs. J’ai remarqué beaucoup de cadres de peintures très colorées avec des citations telles que « life is like a roadtrip » très sympa si vous voulez un souvenir de Bali. J’ai également remarqué énormément de vêtements en crochets, dont le mien que l’on retrouve sur mes photos à Nusa Dua (si vous nous suivez sur instagram). Les prix sont très abordables, pour un haut en crochet comptez 5€ à 9€, et les prix de Bali sont un tout petit peu plus cher qu’au Cambodge, pour faire la comparaison.


SANUR

Initialement, je devais resté 2 nuits à Ubud, comme je vous l’ai précisé plus haut, et bien, comme l’hôtel était vraiment magique, et qu’on s’y sent vraiment bien, j’ai prolongée mon séjour à Ubud d’une nuit. Au bout de 3 jours, direction le sud, pour aller à Sanur.

Dans mes plans, Sanur était la transition idéale pour se rende à l’île Nusa Penida (pour faire du snorkeling notamment), mais le temps n’était pas vraiment au rendez vous (enfin le soleil plutôt, car la température était bien au rendez vous).

HOTEL 

Je suis donc restée une nuit seulement à Sanur, pour voir les alentours, et redescendre plus dans le sud le lendemain. Pour cette nuit, je suis allée à l’hôtel Sri Phala, mais je ne vous le recommande pas: vous payerez plus cher qu’à l’hôtel Anulekha (environ 45€ la nuit) et le service n’est pas le même, pas aussi chaleureux, pas aussi agréable. Pour être honnête je m’y suis pas sentie vraiment bien, à cet hôtel.
Concernant l’emplacement, il est proche du centre, et beaucoup de restaurants, fastfood et autres aux alentours. Il est également très proche de la plage (5 minutes à pied) mais pas la plus belle plage de Sanur… la plage est assez sale, de ce que j’ai vu, mais l’avantage est de prendre un bol d’air et écouter le bruit des vagues à quelques pas de l’hôtel. Pour une plus belle plage, descendez plus au sud de Sanur, éloigné vous du centre et vous trouverez votre bonheur.

CENTRE

En me baladant autour de l’hôtel, j’ai constaté que Sanur est une ville très musulmane, on y entend l’appel à la prière, et on y constate beaucoup de musulmans à la plage. Tous les restaurants autours sont halal et vous trouverez dans les supermarchés de quoi manger halal également (les nouilles par exemple le sont).
J’ai aimé cet esprit autour de cette ville, car bien que Bali soit une île où l’hindouisme prône, le respect pour les autres religions, la coopération, la cohésion est admirable.

 


JIMBARAN

Direction Jimbaran, à environ 30 minutes de Sanur.
Toujours selon mes plans, je devais finir ma semaine dans deux villes différentes du sud: Jimbaran et Seminyak. Cependant, après réflexion une fois sur place, j’ai préférée rester au même endroit pour les derniers jours et ainsi bien profiter.
Du coup, pour choisir, google notre meilleur ami évidemment! Je me renseigne pour savoir quelle ville était la plus intéressante et Jimbaran apparaît comme « ville pêcheurs » avec beaucoup de restaurants bord de plage, fruits de mer au bord de l’eau, tandis que Seminyak apparaît comme « ville luxe ». Le choix est vite fait…

HOTEL

 

Pour les trois derniers jours, je choisis donc de restée à Jimbaran, comme vous l’avez compris, en tant que seafood lover, il n’y avait pas photo!!
Pour ces dernières nuit, je suis restée à l’hôtel « Kila Inifinity8 », construit il y a moins d’un an, ultra grand, moderne, et magnifique! Le rapport qualité-prix est excellent, pour une nuit comptez entre 30-40€ avec petit déjeuner inclus (buffet à volonté de qualité!).
Sur le toit, vous avez une très grande piscine vue sur Bali, un bar, un restaurant. Le service est impeccable, très souriants, gentils et aussi chaleureux que le premier hôtel. Je vous le recommande vivement si vous passez par Jimbaran, et pour ma part j’y retournerais très certainement!
Concernant l’emplacement, il ne se situe pas idéalement proche des plages, ce qui peut être le petit moins. Il vous faudra prendre un taxi pour vous rendre à Nusa Dua (plage des surfeurs) ou à la plage de Jimbaran (un peu moins propre, mais beaucoup de restaurants tout le long de la plage), pour vous rendre à ces deux plages comptez 15 minutes en partant de l’hôtel. Aux alentours de l’hôtel, vous trouverez fast-food, restaurants, magasins, supermarchés.

 

 

  • Plage Nusa Dua

Très belle plage, et très appréciée par les Australiens pour faire du surf. La plage est propre et vous trouverez de quoi manger ou boire un verre tout le long.
Taxi : le chauffeur nous à fait un tour complet entre le magasin de souvenir (proche de l’hôtel), la plage (nous avons pris un verre avec lui et discuter de nos pays respectifs, il était très surpris des prix excessifs en Europe haha), et au McDo puis nous à déposer à l’hôtel, pour au total moins de 20€ (temps d’attente compris!!).
C’est un de nos chauffeurs préférés de tout notre séjour, il ne s’intéresse pas exclusivement à l’argent et prend le temps de vous parler, de vous conseiller du leves endroits. J’ai donc pris ses coordonnées, si jamais vous passez par le sud de Bali, il vous emmènera là où vous voudrez à des prix plus que raisonnables (contactez nous par email pour plus d’infos sur ses coordonnés).

Concernant Nusa Dua, je regrette de ne pas y avoir passer plus de temps, car c’est vraiment une très belle plage, parfait pour se reposer, prendre des couleurs et contempler le coucher ou lever de soleil (pour les courageux).

  • Plage de Jimbaran

Nous y avons été en soirée, pour aller manger au bord de l’eau. Je demande donc à l’hôtel de réserver un taxi, pour nous emmener à la plage, vous leur dites juste que vous voulez manger face à la mer, et manger des fruits de mer ils s’occuperont de vous trouver l’endroit. Le taxi nous emmène donc au restaurant « Blue Marin ». 
Le restaurant est génial, service au top, et nourriture extra!!! Nous avons pris des langoustes, du riz, des frites, du coca, une noix de coco, un plateau de fruit en dessert. Pour une langouste, comptez l’équivalent d’environ 40€, je suis d’accord les prix se rapprochent des prix d’Europe, mais ce sont des langoustes fraiches, servies avec frites ou riz, et ils vous servent des sauces maison (4 ou 5 sauces maison) super bonnes, et qui accompagnent parfaitement votre plat.
C’est vraiment quelque chose à faire, dans le sud. Ce faire plaisir, manger au bord de l’eau, entendre le bruit des vagues, avoir les pieds dans le sable et juste profiter du moment.

 

 


Mon ressentit :

Bali est une île incroyable, les habitants sont très souriants et chaleureux malgré une difficulté économique qui les touche depuis l’éruption du volcan Amung. Ils craignent une baisse considérable (qui a déjà commencer) du tourisme, mais je vous rassure tant que vous respectez la consigne, de rester éloignée d’au moins 10km du volcan alors le risque est minime. J’ai réellement aimer l’esprit et la mentalité balinaise. C’est un pays où l’on se sent vraiment bien, qui vous donne carrément envie d’acheter un terrain et d’y retourner régulièrement (pour dire à quel point j’en suis tombée amoureuse). Les gens sont simples, la vie est simple et c’est exactement ce que je recherche lors de mes voyages dans ce type de pays.

Coût de vie :
La monnaie en Indonésie est le Roupie (prononcé « Rupiah »). 1€ correspond à 16 000 Roupies, on prend vite peur lorsque l’on voit tout ces 0, par exemple si vous tombez sur un prix de 200 000 Roupies, en fait cela correspond à 200/16, soit 12,5€, donc dans le nombre 2000 000 les trois derniers chiffres sont l’équivalent des centimes.

C’est une île pour tous types de budget: si vous souhaitez partir avec un budget limité, vous trouverez de quoi combiner vos dépenses entre activités, restaurants, hôtels, à des prix très abordables et avec un très bon rapport qualité-prix. Au contraire si vous partez avec un budget assez large, vous pourrez tout aussi trouver votre bonheur et vous faire plaisir en hôtels, ou restaurants.

 

Bali était ma destination de rêve, et elle m’en a donner du rêve!! 
Nous vous souhaitons une excellente année 2018 (meme si on à déjà entamer le mois de Février), une année remplie de voyages, et de découvertes.

 

 

Juldana.

 

Laisser un commentaire