Découvrez le Cambodge

Catégories Accueil, Voyages0 Commentaire

Bonjour à tous!! (oui deux points d’exclamation car je suis super enthousiaste à l’idée de vous écrire l’article sur le Cambodge). Dans cet article je vous décris mon pays d’origine que j’ai découvert pour la première fois ce Juin 2017 (mieux vaut tard que jamais hein ?).
Actuellement je suis de retour au Cambodge (6 mois plus tard… coïncidence?) pour un projet social, dont je vous parlerai prochainement dans un article à part, car ce sont définitivement deux expériences différentes.

Vous avez envie d’un voyage dépaysant? Envie de s’évader loin d’un monde superficiel et matérialiste? Le Cambodge, est l’endroit parfait pour se changer les idées, ou se remettre les idées en place. C’est le type de pays qui vous fait changer. 

Je suis donc partie pendant deux semaines au Cambodge avec mon père (parfait pour visiter notre pays, qu’il connaît comme sa poche! Il devrait même écrire l’article à ma place ahah), en Juin dernier et nous avons eu de la chance car c’est la saison de la moisson à cette période, mais nous avions eu de la pluie que pour nos 3 derniers jours. C’était mon premier voyage « choc de culture » et waw quel choc! En arrivant dans la capitale je ne vous cache pas que j’ai été un peu surprise de voir autant de contrastes en un endroit: d’un côté des rues très pauvres, des déchets, des gens qui marchent pieds nus en plein milieu d’un trafic de voiture étonnant (à la fin ça en devient une habitude de voir autant de tuktuk/motos/voitures sur la route), puis d’un autre, des infrastructures modernes, des musées, le palais royal. Cependant, plus les jours sont passés plus je me suis fondue dans ce beau décor cambodgien, qui nous fait apprendre tant sur les autres que sur nous même. 

J’ai donc eu l’occasion de découvrir la majorité du Cambodge, soit: Phnom Penh (la capitale), Siem Reap (ville historique incontournable, à ne pas louper si vous allez au Cambodge!), Sihanoukville (bord de plage), Koh Rong (splendide île), et Kampot (avec le fameux marché des crabes, si vous êtes des sea food lover comme moi). 
Nous avons atterris à l’aéroport de Phnom Penh, pour y rester une nuit seulement, c’était un point de transition, car nous avions comme plan d’y revenir quelques jours juste avant de reprendre l’avion pour la France. Nous sommes partis directement le lendemain un peu plus vers le nord, direction Siem Reap. Définitivement ma ville préférée, un mélange entre calme, histoire, et convivialité. 


SIEM REAP

TEMPLES
De Phnom Penh à Siem Reap cela nous a prit plus d’une matinée, sur la route, vous y trouverez de nombreuses « aires de repos », des marchés d’insectes, des stands de fruits… Une fois arrivés, nous nous sommes installés pour trois nuits à l’hôtel « Mekong Angkor Hôtel ».
Excellent rapport qualité-prix (comptez entre 25$/30$ la nuit, cependant vous pouvez tout aussi bien trouver des hôtels pour une fourchette de 10$ à 30$), buffet à volonté pour le petit déjeuner, une très belle piscine, chambres prop
res, très bien situé, au centre et proche du site d’Angkor.
Nous y avons rencontré un chauffeur de taxi et à la fois de Tuktuk qui travaille pour cet hôtel. Nous sommes restés en contact avec lui, si jamais vous passe
r par Siem Reap, je vous le recommande, il parle anglais (rare pour les tuktuks cambodgiens), courtois, sympathique et connaît les bons endroits. Si besoin de ses coordonnées, contactez nous via notre email mentionné sur la page d’accueil 😉.

Siem Reap est une ville mythique pour son site archéologique, qui est le coeur du tourisme Cambodgien aujourd’hui. Il regroupe plusieurs centaines de temples tout autour du site d’Angkor, dont le principal est Angkor Vat, conçu à la première moitié du XIIème siècle, et très bien conservé aujourd’hui. Pour se rendre au site archéologique, il est conseillé de programmer un tuktuk pour le tour complet de ce que vous voulez visiter sur le site (notre chauffeur de l’hôtel nous a donc conduit au temple d’Angkor Vat et à Ta Prohm (célèbre aussi pour le film dans lequel Angelina Jolie à jouer « Tomb Raider »), cependant lors de ma seconde visite j’ai eu l’occasion d’y retourner et j’ai donc visiter un nouveau temple: Bayon (le temple aux multiples faces).
Attention 1: je vous recommande de vous lever à 4h30 pour aller à la billetterie à 5h (vous pouvez très bien vous y rendre un jour avant, ou alors comme moi y aller directement à 5h avant de vous rendre aux temples) et arriver au temple d’Angkor Vat avant 6h pour admirer un magnifique lever de soleil, dont les touristes raffolent (attendez vous à une foule matinale mais je vous assure, ça en vaut la peine). Vous trouverez le spot idéal en suivant la foule et vous devrez alors vous faufiler et trouver un bon emplacement pour avoir la photo parfaite pour votre insta 😉
Attention 2: le prix d’entrée pour tout le site Angkor pour une journée est de 37$, il y a aussi des for
mules pour 3 jours par exemple, si vous comptez visiter tout le site en plusieurs jours.
Attention 3: veillez à avoir les épaules couvertes et les genoux aussi, c’est une règle d’entrée sur le site, par respect aux traditions cambodgiennes.

Ce lieu regorge d’histoire, vous pouvez également demander en option sur le lieu un guide, renseignez vous auprès de votre tuktuk ou de l’hôtel (personnellement, il y avait mon père alias Einstein comme guide ahah).


Je vous laisse admirer les photos, et tous les magnifiques détails qu’on découvre sur ces temples.
Suivez nous sur Instagram (lien sur la page d’accueil ou en barre d’info à droite) pour voir toutes nos photos!

Angkor Vat à 6h du matin
Bayon (multiple faces)
Ta Prohm

TONLE SAP (village sur l’eau)
Toujours à Siem Reap, nous sommes aller visiter le « Floating Village », c’était incroyable de voir ces gens habiter au dessus de l’eau, la simplicité à l’état pur. On pouvait y voir l’intérieur des maisons, les enfants et femmes sur leurs hamac au dessus de l’eau en toute tranquillité, des enfants sortant de l’école (école sur l’eau!!) et j’ai aussi pu visiter un restaurant sur l’eau, avec une cage à crocodiles (beaucoup de crocodiles!).
PS: je n’ai pas pu filmé énormément au lac Tonle sap, car malheureusement au bout de quelques minutes il a plu… énormément plu!! (fin Juin commence la saison de la moisson) donc on a dû fermer les « rideaux » du bateaux. 

On a fait le tour du lac avec le petit bateau, j’ai été impressionnée de la simplicité de cette vie, et vraiment ravie d’avoir pu voir ça de mes propres yeux au moins une fois.

PHNOM KULEN (waterfall)
Un peu plus haut au nord du site archéologique d’Angkor, se trouve cette fameuse chute d’eau. Parfait pour passer une journée relax, avec de quoi pique niquer (il y a des sortes de « cabanes ouvertes » dans lesquels on peut s’installer pour 1 dollars, et faire une sieste ou manger) et de quoi se rafraichir avec ses chutes d’eau magnifiques.

Attention: Baignade autorisée, cependant, j’ai tenté d’y aller en maillot de bain une pièce mais tout le monde vous regarde un peu du coin de l’oeil car cela n’est pas dans leur coutume au Cambodge, de se baigner en maillot de bain.
Attention 2: l’entrée est à 20$ pour les personnes non locales ou non cambodgiennes.

On y a passer une journée, à boire des noix de coco fraîches (1$ la noix de coco!!! Chaque journée il me fallait au moins boire une noix de coco ahah à ce prix là, faut bien en profiter!) et à se reposer au pied de ce magnifique spot. 

PUB STREET/NIGHT MARKET (animée la nuit, centre de Siem Reap)
Comment aborder Siem Reap sans mentionné la fameuse, la mythique… PUB STREET! ahaha, non sans déconner cette rue est géniale.
J’adore l’ambiance, c’est très animé en soirée, les pubs mettent le son très fort (et du bon son!!), en bas des pubs dans la rue des gens dansent, les tuktuks se transforment aussi en bars, il y a des massages à 2$, des endroits pour se faire les ongles (éviter les ongles violets, pour ceux qui m’ont suivit sur snapchat lol), des restaurants tout le long, des stands de fruits, de glaces, et aussi le night market.
Dès que je met un pied dans le night market, je suis obligée d’en ressortir avec des achats, c’est tellement grands, pleins de choix (vêtements, chaussures, sac, bijoux, électronique,…), et pour peu cher.
Bref, c’est l’endroit incontournable de Siem Reap, après une longue journée Angkor, visite, découverte, moment détente et fête? Pub street ! 

A savoir: les bières valent 0,50ct au Cambodge (c’est mon père qui était ravi ahah) et vous pouvez avoir des paquets de cigarettes pour 1$ (au passage). 


KAMPOT

Après notre séjour à Siem Reap, nous avons pris la route vers le sud, direction Sihanoukville, mais avant cela, petit arrêt d’une nuit à Kampot.
Kampot est un mélange entre campagne, montagnes et palmiers. C’est une petite ville très calme, et pleine de verdure, dans laquelle on s’y sent très bien, parfait pour se ressourcer après avoir visiter des sites touristiques. Quand vous descendez pour Kampot, vous passez forcément par le « marché des crabes » (peut être avez vous déjà entendus parler de cet endroit dans l’émission TV Koh Lanta?).

Dans ce très grand marché, pas de shopping vêtements, mais shopping de poissons/crabes/crustacés/brochettes… tout frais, cuits sur place devant vous, pas cher,  à emporter et à manger devant la mer en louant pour 1$ une sorte de « cabane ouverte » (comme dit précédemment, à Phnom Kulen).
C’est aussi l’endroit où vous pourrez trouver dans les marchés, du poivre de Kampot, qui coûte assez cher quand vous vous en procurez en Europe, et peu cher ici.


SIHANOUKVILLE (bord de plage)

LA VILLE
Après notre journée à Kampot, direction Sihanoukville pour 3 jours. Nous avions réservé un hôtel proche de la plage (vous pouvez là encore, trouver des hôtels entre 6$/30$ la nuit). Notre hôtel était « Grand Sihanoukville Hôtel » très simple, mais disposait d’une piscine et un bon emplacement. Nous avons payé environ 10$.
J’ai beaucoup aimé Sihanoukville, l’ambiance plage, le soir après manger on allait se poser dans un pouf au bord de l’eau et juste profiter de la braise du soir et d’une noix de coco (évidemment!!). En parlant de « manger », nous avons été à un restaurant japonais « Sushi Bar » excellent! (à savoir les restaurants japonais sont rares ici, les cambodgiens n’en raffolent pas spécialement… mais nous oui!! c’était super bon! Je vous le recommande).

(photos iPhone : piscine de l’hôtel et SUSHI BAR restaurant)

ISLAND
De Sihanoukville nous sommes partis une journée sur l’île Koh Rong. WAW! Première fois de ma vie que je vois du sable aussi blanc et une mer aussi claire et bleue. C’était géniale de passer une journée là-bas, j’aurais voulu y rester plus longtemps mais on avait déjà posé nos affaires à l’hôtel de Sihanoukville.

A savoir: vous avez la possibilité de dormir sur l’île. Il y a beaucoup de guest houses, beaucoup d’endroits où dormir pour 5$ ou 10$ pas plus. Nous n’avions pas eu le temps de faire le tour de l’île mais de ce que j’ai vu, beaucoup d’européens se sont installés sur cette île et y font leur business. On a pu constater qu’il y avait beaucoup de restaurants tenus par des français.
A savoir 2: vous avez le choix entre 2 îles en partant de Sihanoukville: Koh Rong ou Koh Rong Samloen. Nous avions décidé d’aller à celle de Koh Rong, mais de ce que j’ai entendu Koh Rong Samloen est plus tranquille, plus calme (moins touristique). Pour ma part nous avons eu de la chance de tomber sur un jour calme, pas beaucoup de monde, on a pu profiter de la tranquillité sur ce beau sable blanc.
A savoir 3: vous pouvez « louer » un hamac sur le sable face à la mer pour 1$.
Attention: les prix peuvent être légèrement plus cher qu’en ville normale.

IMG_7387.JPGIMG_7437.JPG


PHNOM PENH (la capitale)

Et voilà, notre dernier stop fut Phnom Penh, la capitale du Cambodge. C’est une ville très « busy », énormément de foule, de trafic, mais intéressant à voir et à comparer avec les autres villes. Pour le côté touristique à Phnom Penh, il y a le Palais Royal, et le musée national. Ce sont des beaux sites, cependant pas immenses mais jolis à voir.
Phnom Penh pendant trois jours pour moi équivaut à trois jours de shopping, à parcourir tous les moindres stands pour pouvoir dénicher tous les bons plans (pauvre papa). Les marchés sont intéressants car vous pouvez facilement descendre les prix (et encore plus quand vous êtes cambodgiens et que vous négociez en khmer ahahah), il y a de tout, et vous pouvez aussi en profiter pour manger sur le chemin des fruits bien frais, ou des spécialités cambodgiennes, ou alors des noix de coco (encore et toujours!!).

Nous sommes restés 1 nuit à l’hôtel « V Phnom Penh » qui est nouveau, très propre et moderne, mais on s’attendait à mieux au niveau du rooftop, étant donner qu’il est en construction, la vue est un peu fossé par les travaux, néanmoins ça reste un très bel hôtel.
Nous avons donc changé d’hôtel, « Orussey One Hotel » et nous avons été conquis. Très bon rapport qualité prix, très bons petits déjeuners, chambres grandes, propres, climatisation intégrée au plafond, grande piscine au roof top, vu sur la capitale.

A savoir: Phnom Penh, comme dit plus haut, est une capitale très « busy » et cela du matin au soir. Il est fortement recommandé dans les tuktuks de bien tenir son sac, ses affaires et de ne pas trop les étaler car les pickpockets dans la capitale sont très vifs et surtout lors des trafics intenses, c’est à ce moment là qu’ils en profitent pour vous voler des affaires.

Musée national
Palais Royal



Mon ressenti : les premiers jours j’ai vraiment ressenti le « choc de culture », puis au bout des deux semaines, je me suis sentie tellement bien et fière de ce pays. Tellement contente d’avoir pu découvrir un pays d’une telle simplicité et à la fois, tellement contrasté par les temps modernes. Ce que j’ai retenu c’est que les gens sont très pauvres mais restent tellement courtois, tellement heureux et souriants. Quand on les regarde, c’est comme s’ils n’avaient aucun problème, comme s’ils se contentaient de vivre avec ce qu’ils ont, et de vivre au jour le jour, en profitant de chaque instant. C’est ça le vrai choc culturel, et je pense qu’on a tous besoin, à un moment ou un autre, d’avoir la chance de voir ça et de pouvoir apprendre de leur mentalité. C’est le genre de pays qui vous fait grandir.

Coût de vie : La monnaie au Cambodge est le Riel, cependant ils utilisent tant le Riel que le Dollars. Je vous recommande d’avoir un peu d’espèces en Riel (pour ce qui est de la nourriture ou quelques achats rapide) et le reste en Dollars. 1 dollars correspond à 4000 Riels.
On peut très bien manger pour… moins de 5 dollars! Les fruits sont tellement boooons, frais et tellement peu cher! J’ai bu des noix de coco tous les jours, manger de la mangue pour 1 dollars… dingue non ?

Anecdote: durant mes premiers jours je suis allé à un marché et j’ai craqué pour un short en jean « destroy » qui vaut entre 20/30€ en France, et bien il coûtait 5$ ici, soit rien pour nous n’est ce pas? A la fin de mon séjour, en ayant pris mes marques, et en m’imprégnant de la vie Cambodgienne, 5$ était « trop cher » et je tentais de descendre le prix toujours en dessous de 5$ !!
En revenant en Europe, les premières semaines c’est comme si je ne me sentais plus d’acheter tout ces habits entre 20/30€, je me disais que je n’allais plus rien acheter car je pouvais les avoir à moins de 5$ ici ahaha (bon après, ce sentiment là est bien parti, et j’ai bien re craquer pour des achats compulsifs lol). 

A savoir : les cambodgiens ne parlent pas forcément très bien l’anglais, il est donc difficile de faire des affaires ou de leur demander quelque chose. Avant de partir essayer de savoir les nombres en khmer au moins jusqu’à 5 (comme sa vous pourrez faire descendre vos achats en dessous de 5$ ahaha) et d’apprendre les mots basiques en khmer, cela vous facilitera votre séjour.

 

 

Pour finir, je m’en suis pris plein les yeux. En passant par le Nord, puis le Sud, ce fut deux semaines incroyablement riches en visites, riches en découverte.
« Les voyages nous rendent riches »

 

PS: nous sommes actuellement, Sylvie et moi, à l’étranger. Elle est à Taïwan, et moi de retour au Cambodge, mais dans une nouvelle ville… On vous laisse découvrir tout ça très prochainement sur notre site. 

 

Juldana

Laisser un commentaire