Un séjour à Alishan, un des plus beaux endroits de Taïwan

Catégories Accueil, Voyages0 Commentaire

Bonjour à tous !

Aujourd’hui je vais vous parler de mon séjour à Alishan ! Etant donné qu’on ne trouve que très peu d’information (autant en français qu’en anglais) sur comment s’y rendre ou encore ce qu’on peut y faire une fois sur place, j’ai trouvé ça intéressant de vous faire part de mon expérience. En effet, il faut être bien organisé pour se rendre à Alishan car c’est légèrement compliqué…

 

        • Mais Alishan c’est quoi ?

Alishan est une chaîne de montagnes au Sud-Ouest de Taïwan. Elle est célèbre pour ses levers de soleil sur la mer de nuages. Vous pourrez également visiter la National Forest Recreation Area, où vous retrouverez la beauté de la nature avec des arbres de 800 à 2 000 ans, des cerisiers japonais et autres encore. 

        • Comment s’y rendre ?

Il faut savoir qu’il y a plusieurs façon de s’y rendre et ça peut porter à confusion. Il n’existe pas de train ou de bus direct pour Alishan,  il faut d’abord rejoindre la ville de Chiayi. Pour cela vous pouvez prendre soit le High Speed Rail soit les trains locaux.
N’oubliez pas de réserver à l’avance, si vous décidez de prendre le HSR vous pourrez bénéficier de tarifs préférentielles et si vous ne réservez pas votre place pour les trains locaux vous n’aurez pas de places assises.

Si vous prenez le HSR vous devrez prendre un bus qui vous conduira à Chiayi Railway Station (la gare des trains locaux). C’est à partir d’ici que ça se complique un peu. Vous avez plusieurs possibilités :

  1. Vous prenez le train de Chiayi à Fenqihu. Ce trajet est plus long, environ 3h, mais vous offrira de plus beaux paysages. Le problème c’est que pour réserver ces tickets c’est un peu le parcours du combattant. D’abord il n’y a que 2 trains par jour. Ensuite leur site (https://www.railway.gov.tw/Alishan-en/CP.aspx?sn=18147&n=20692on ) vous donne plusieurs indications : le prix, comment réserver etc ˜cette partie du site est entièrement en anglais˜ en revanche quand vous cliquez sur le lien pour réserver, on vous redirige sur une plateforme en chinois… Malgré tout, si vous êtes déterminés, vous pouvez trouver sur certains sites ou forums une traduction de cette plateforme.
    Une fois à Fenqihu, petit village très charmant, vous avez le choix entre y rester une nuit ou prendre le bus en direction de Alishan.
  2. Vous prenez le bus de Chiayi à Fenqihu. Faites attention aux horaires de bus car ils ne sont pas très fréquents.
    Vous achetez les billets directement dans le bus. Attention : il faut avoir le montant exact car le chauffeur de bus ne vous rend pas la monnaie.
  3. Vous prenez le bus de Chiayi directement à Alishan.

Nous avons opté pour la dernière option. Autant à Chiayi il faisait vraiment chaud (environ 30°) autant à Alishan il faisait vraiment froid (normal vous me direz puisqu’on est en altitude mais tout de même). Donc ramenez de quoi vous couvrir.
Vous devez ensuite rejoindre Alishan National Forest Recreation Area. Vous devrez payer 150$(4.20€) si vous êtres venu en transport publique sinon 200$(5.60€). Après avoir déposé nos affaires à l’hôtel, nous en avons profité pour faire un tour malgré un brouillard très épais et la tombé de la nuit. Au final on n’a pas du tout regretté cette décision bien au contraire. On a pu voir la montagne sous un aspect différent puis les chemins étaient assez éclairé !
NB : entre le prix des bus et le prix d’entré, et également en termes de temps, je trouve ça plus avantageux de réserver un hôtel à l’intérieur du parc.

A la fin de notre petite randonnée, nous nous dirigeons vers les restaurants. On a pas vraiment beaucoup de choix mais vu qu’on est en montagne ce n’est pas très étonnant. Par contre, la plupart d’entre eux étaient ouvert donc avec ce froid je peux vous dire qu’on a mangé très vite !

On se couche tôt car le lendemain nous devions nous lever très tôt pour voir le lever de soleil qui était annoncé à 7h01. Notre hôtel nous proposait de nous réveiller à 4h10 pour prendre le premier train à 5h10. Attention les horaires changent tous les jours en fonction de l’heure du lever de soleil.
Je vous conseille de prendre le ticket de train, la veille à la station de train. Etant donné que nous sommes arrivées à 16h30, la gare était déjà fermé donc j’ai dû me rendre un peu plus tôt à la gare le jour J pour pouvoir acheter les tickets.

A 4h je me trouve devant la gare, et à ma grande surprise il y avait déjà du monde en train de faire la queue pour acheter le ticket. D’où l’intérêt de l’acheter la veille, vous pourrez directement rejoindre le quai.
Pour un aller-retour il faut compter 300$ (8.50€) pour un ticket adulte, et 150$ (4.20€) pour les enfants et les personnes âgés. J’ai personnellement pris qu’un ticket aller pour ensuite redescendre par la forêt (150$).

Quai du train

Une fois arrivé à Zhushan Station, je décide de marcher en direction de Ogasawara Mountain qui ,selon moi, offre une meilleure vue et plus de calme. J’étais la première à emprunter ce chemin (quand vous arrivez à la station c’est le chemin sur votre droite) et n’ayant aucune confiance en mon sens de l’orientation, j’ai patiemment attendu que deux jeunes femmes me dépassent ahah. Le chemin est plutôt bien éclairé et en moins de 20 min vous arrivez à destination.

Chemin vers Ogasawara Mountain

Je ne regrettais pas du tout d’avoir choisi ce point de vue. On était plus haut et on avait une vue d’ensemble beaucoup plus large ! J’ai pu admirer un magnifique ciel étoilé puis les premiers rayons de soleil.

Plutôt que le lever de soleil, ce sont les premiers rayons de soleil au milieu de cette mer de nuages qui nous offre un sublime paysage. A ce jour, c’est l’un des plus beaux que j’ai jamais vu.

N.B : Soyez prêt à affronter le froid, car rester dehors pendant près de 2h sans vraiment bouger à cette température c’est pas évident.

Je redescend ensuite à pieds. Contrairement à d’autres personnes, j’ai bien apprécié cette randonnée bien qu’un peu courte à mon goût (40min environ pour rejoindre Alishan Station).

Après avoir pris un petit déjeuner bien mérité, nous partons visité la Recreation Area. Avec le plan qu’on nous donne, on s’attend à quelque chose de très grand mais en 3h nous avions fait le tour. Donc prenez votre temps pour faire entièrement le tour, ne vous fixer pas seulement quelques points, surtout que ça en vaut vraiment la peine!!

A la fin de notre visite, nous nous sommes installé sur la terrasse d’un hôtel qui nous offrait une superbe vue sur les montagnes d’une musique relaxante.

Nous rejoignons ensuite le 7Eleven où se trouve l’arrêt de bus pour rejoindre Fenqihu. Nous arrivons donc dans un petit village très charmant mais avec très peu de monde. Après avoir passé une heure à chercher notre hôtel, on dépose enfin nos valises et partons débuter notre randonnée.

Fenqihu

Nous avons d’abord emprunté la route du Nord-Ouest. Si vous avez le temps pourquoi pas la faire (compter environ 1h) mais ce n’est pas un indispensable. Je trouve que la Forêt de Bamboo ou encore la route du Sud sont beaucoup plus intéressants.

 

Après notre petite randonnée, nous nous dirigeons vers la Old Street pour acheter des souvenirs et pouvoir dîner. Malheureusement vers 18h-19h presque tout était déjà fermé. On a tout de même réussi à trouver ce que nous recherchions dont du Oolong tea (spécialité locale). Les vendeurs se feront un plaisir de vous faire goûter leur thé. Les gérants de notre hôtel possédaient également une plantation de thé. Ils nous ont proposé de la visiter pour 500$ (14.30€). On ne disposait pas assez de temps donc on a dû refuser mais si vous êtes intéressés, n’hésitez pas à demander. Quant aux restaurants je ne sais pas quoi vous conseiller mais en tout cas je vous déconseille le restaurant près du 7Eleven. Ils sont très très peu aimables et le temps d’attente est juste beaucoup trop long. Essayez également de manger tôt sinon pratiquement tout sera fermé comme pour nous.

Comme on ne peut strictement rien faire le soir à Fenqihu, on décide de se coucher tôt pour pouvoir se promener un peu le lendemain matin. On commence donc notre journée par descendre le square bamboo où l’on se pose tranquillement pour boire notre café.

Nous redescendons ensuite sur la gare puis visitons le petit musée. Nous avons bien fait d’y aller tôt car il n’y avait personne.

Nous prenons ensuite un bus en direction de Chiayi. Une fois arrivé en ville, on décide de déposer nos valises et de un peu visiter les alentours. Vous avez à votre disposition des casiers et un office à la gare pour déposer vos bagages.

On ne disposait que de 3h donc on a décidé de visiter le parc et le Sun-Shooting Tower. Autant vous dire que ça a été une déception totale. Peut-être qu’Alishan avait placé la barre trop haute et que par conséquent Chiayi me paraissait banal. Mais le parc était un simple parc qui ne mérite pas qu’on se déplace que pour celui-ci. Le Sun-Shooting Tower ne valait également pas le détour. Nous avons fait immédiatement demi-tour pour nous diriger vers un restaurant.

On a trouvé notre bonheur chez Nisseki Omurice ! Le service était top et j’ai pu y mangé l’une des meilleures omurice (omelette avec du riz à l’intérieur) ! Vous avez pour tous les budgets (à partir de 120$) et pour tous les goûts (il existe différentes recettes). On a fini notre après midi sur une virée shopping. Je peux vous dire qu’on a fait de bonnes affaires ahah ! Déjà qu’en temps normal les prix sont inférieur à ceux de France, mais avec le nouvel an chinois, il avait des promotions partout avec des cadeaux à gagner !



En conclusion, si vous partez à Taïwan, Alishan est un incontournable. Par contre comme c’est relativement petit, 3 jours (en comptant Fenqihu) sont largement suffisant. Quant à Chiayi, je ne trouve pas qu’un arrêt dans la ville soit nécessaire SAUF si vous voulez faire du shopping aha. Mais vous retrouverez les mêmes prix et mêmes offres dans d’autres villes (hors la capitale).

 

 

Sylvie

Laisser un commentaire